Qui sommes-nous ?

STATUT


L'Agence Départementale d'Aide aux Collectivités Locales est un établissement public, dirigé par un conseil d'administration composé paritairement de 11 conseillers généraux et de 11 représentants des communes. Son président Monsieur MARTINEZ Olivier  est membre de droit.

COMPOSITION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

ORGANIGRAMME DES FONCTIONS

MISSIONS

L'ADACL a pour mission de contribuer à une administration performante et à un développement durable des territoires, avec le double souci :

  • d'une gestion efficiente des services publics,
  • et d'une programmation raisonnée des investissements.

1. Participer à une gestion efficiente des services publics

La mission originelle de l’Agence demeure la capacité à garantir la sécurité juridique des décisions et des actes administratifs qui lui sont soumis par les adhérents.

Cette assistance juridique  « à la demande » évolue vers une vision à la fois plus large et plus spécialisée de l’offre de l’ADACL en direction des élus parce qu’elle vise la « gestion locale » considérée sur un mode global plutôt qu’en réponse à des questions ponctuelles sur tel ou tel aspect (par exemple : la mise en place de groupements de commandes).

2. Contribuer à un développement territorial durable et à une programmation raisonnée des investissements (publics et privés)

Le développement durable est au cœur du projet de territoire, mais il doit « s’inventer » à un moment où les moyens font cruellement défaut, tant au plan national que local, et dans des conditions de gouvernance elles-mêmes en pleine évolution.

Le développement durable ne peut être pensé à une échelle limitée au périmètre communal. Il suppose une action concertée, et même, intégrée entre les différents niveaux d’administration territoriale. Il s’agit de réintroduire l’espace géographique, et non plus seulement institutionnel, comme facteur déterminant de l’action publique.

La prise en compte des « bassins de vie » invite en conséquence à créer des espaces d’échanges, des moyens de  recueil et de diffusion de l’information, des lieux de réflexion sur les enjeux et de formation aux nouveaux outils ; toutes choses qui nécessitent le développement de réseaux d’acteurs.

Le positionnement de l’ADACL au niveau départemental et les outils multi-scalaires (Observatoire, IGECOM) qu’elle a développés constituent à cet égard, un atout